Sélection de thèses de doctorat récentes sur le numérique en éducation

Les références qui suivent sont des thèses de doctorat sur le numérique en éducation soutenues de 2018 à 2020.  Sélection effectuée par G-L Baron et M. Loffreda, le 26/01/21.

Agbanglanon, S. (2019). Outils numériques dans l’apprentissage de la conception mécanique : Analyse des liens entre représentations externes et capacités visuo-spatiales dans le processus de conception [Thèse de doctorat, Cergy-Pontoise]. http://www.theses.fr/2019CERG1013

Dans une activité co-localisée de conception mécanique engageant des apprenants, les actions entreprises et les représentations externes que mobilisent ces derniers sont-elles liées à leurs capacités visuo-spatiales ? À travers cette question, notre étude explore les caractéristiques du processus en cours dans l’activité collaborative co-localisée de conception mécanique en relation avec les capacités visuo-spatiales des apprenants et les attributs des représentations externes qui y sont mises à contribution. Nous abordons la question dans une visée descriptive en analysant la situation sous un prisme s’inspirant de la cognition distribuée. Ce travail s’appuie sur la mesure des capacités visuo-spatiales de 63 apprenants Sénégalais en électromécanique, de niveau bac+2 et bac+5, par le biais de tests. Les caractères sociodémographiques de ces derniers, ceux liés à leur parcours éducatif et à la maîtrise qu’ils ont des outils numériques de modélisation graphique sont recueillis par le biais d’un questionnaire. À ces éléments s’ajoutent les enregistrements vidéo de l’activité collaborative de six dyades engagées dans la conception de solutions d’amélioration d’un système mécanique existant. L’échantillon étudié présente une caractéristique notable : les apprenants ayant obtenu le baccalauréat ont des scores de visualisation spatiale plus élevés comparés à ceux qui ont eu un brevet de technicien comme diplôme secondaire. Les résultats montrent que les apprenants avec les capacités spatiales les plus faibles investissent plus de temps dans les actions de représentation de solutions et dans celles visant la compréhension du problème et des solutions. Par contre, les actions liées à l’évaluation des solutions et à l’incitation à la genèse de solutions sont plus le fait des apprenants avec les scores de visualisation spatiale les plus élevés. Dans le recours aux représentations externes sur supports numériques ou stéréoscopiques, les durées investies par les apprenants à capacités spatiales élevées sont supérieures à celles investies par des apprenants dont les capacités spatiales sont plus faibles, qui y recourent plus tôt. Cependant, il n’est pas noté de différence significative quant à la mise à contribution de représentations externes planes et sur papier.

Carreño Valdivia, Y. (2018). Contribution des technologies à l’apprentissage du langage écrit à l’école primaire : Approche comparative des politiques éducatives et des pratiques d’enseignement entre la France et le Chili [Thèse de doctorat, Sorbonne Paris Cité]. http://www.theses.fr/2018USPCB160

La présente recherche s’est intéressée aux pratiques pédagogiques instrumentées à l’école primaire au service de la lecture et de l’écriture en France et au Chili. Les processus d’introduction des technologies au sein des écoles dans ces deux pays ont suivi des cheminements différents influencés par les cadres historique, politique, social et économique qui leur sont propres. Nous avons cherché au travers de l’analyse des politiques publiques et des discours d’enseignants en poste ainsi que par des observations dans leurs salles de classe, à comprendre comment les enseignants et les autres acteurs éducatifs construisent et donnent sens aux usages des technologies dans le domaine de l’enseignement de la lecture et de l’écriture. Nous avons  mis en évidence des contrastes forts entre les deux pays en termes d’action enseignante : le statut socioprofessionnel et le libre choix méthodologique des enseignants semblent avoir des répercussions au moment de l’appropriation de ces outils dans les classes. Ainsi observe-t-on au Chili une marge de manœuvre limitée des enseignants et une utilisation palliative des technologies (notamment comme élément déclencheur de motivation des élèves) et davantage de régularités dans les pratiques en réponse aux prescriptions institutionnelles tandis qu’en France ces usages se construisent de manière plus autonome et moins dirigée. En France, l’espace de travail est beaucoup moins contraint et les sujets que nous avons observés ont une réflexion personnelle sur les technologies et des idées pédagogiques qu’ils justifient de manière assez précise sur les manières de les utiliser pour mettre en activité les élèves. Finalement, ce travail invite à approfondir l’analyse des contextes de travail des enseignants innovateurs au Chili et à analyser comment ils sont accompagnés dans le temps.

Fotsing, J. (2019). L’usage des logiciels de simulation dans les dispositifs hybrides en formation des sciences pour élèves ingénieurs : Étude évaluative à l’ENSP – Ecole Nationale Supérieure Polytechnique- de Yaoundé [Thèse de doctorat, Cergy-Pontoise]. http://www.theses.fr/2019CERG1040

La présente recherche explore deux objets d’étude. Le premier objet porte sur l’étude et l’évaluation des dispositifs hybrides. Nous prenons comme cas spécifique les dispositifs MASTEL & MASSICO offerts par l’ENSP dans le cadre de ses programmes de formation à distance en vue d’apprécier le niveau de satisfaction des apprenants sur ce mode d’enseignement. Le deuxième objet quant à lui porte sur l’étude des impacts découlant des usages des logiciels de simulation dont a recours les contenus pédagogiques desdits dispositifs sur l’efficacité de la formation en vue d’apprécier le développement des compétences des élèves ingénieurs en contexte d’enseignement à distance. L’analyse diagnostique des dispositifs MASTEL & MASSICO montre que le design pédagogique adopté lors de la conception des dispositifs MASTEL & MASSICO s’est davantage orienté vers un schéma interactionnel plus ouvert entre le tuteur et les apprenants via les outils incitatifs ou interactifs. Il a été observé que 90,56% des répondants à l’enquête sont satisfaits de l’utilisation de ces outils embarqués dans la plateforme Moodle choisi par l’ENSP comme environnement numérique virtuel d’apprentissage. Il ressort également que les réponses des apprenants sont guidées par la facilité de son usage.

Liu, T. (2018). Les formations à l’innovation entre tradition et rupture [Thèse de doctorat, ENS Paris-Saclay]. http://www.theses.fr/2018SACLN027

Dans un contexte actuel où l’on parle de marché mondial de l’enseignement supérieur et où le thème de l’innovation est devenu omniprésent dans les objectifs des établissements d’enseignement professionnel, la formation à l’innovation est un enjeu particulièrement stratégique. Notre recherche s’interroge sur la réalisation de cet enseignement dans les établissements. Une formation à l’innovation peut-elle se faire dans le cadre de l’enseignement présent, fruit d’une tradition où l’innovation n’avait pas son statut actuel, ou exige-t-elle une rupture avec cette tradition ?Après avoir défini notre objet de recherche et précisé les concepts d’innovation, de formation et de tradition), nous avons construit à travers une démarche théorique et empirique un cadre d’analyse et d’évaluation des formations à l’innovation pour réaliser des études de cas décrivant les processus pédagogique et organisationnel à l’œuvre dans les deux voies choisies : intégration ou rupture. Nous montrons que l’application de ce cadre d’analyse à plusieurs de ces formations indique comme résultat que la formation à l’innovation repose sur l’engagement des apprenants dans un travail de construction de leur identité d’innovateur. D’où la problématique à laquelle cette thèse cherche à répondre : l’innovation peut-elle être considérée comme une matière à enseigner (acquisition de savoirs et de pratiques) ou repose-t-elle plutôt sur la construction d’une identité spécifique de l’apprenant ? La formation à l’innovation consisterait alors à accompagner par un dispositif adapté (que nous appelons environnement émancipant) la construction identitaire de l’innovateur.

Loffreda (Boullé), M. (2021). L’activité d’organisation des ressources éducatives par les enseignants [Thèse de doctorat, ENS Paris-Saclay]. http://www.theses.fr/s174473

Il s’agit de comprendre les processus quotidiens de gestion et les activités et tâches singulières (recherche, choix, stockage, rangement, classement, utilisation, modification, réappropriation, création, diffusion, mutualisation…) des enseignants du secondaire autour des ressources éducatives. Notre recherche s’appuie sur les recherches menées par le projet ReVEA (Ressources vivantes pour l’enseignement et l’apprentissage) qui mobilise l’approche de Leontiev de la théorie de l’activité afin d’analyser la complexité des tâches réalisées par les enseignants en analysant le système dans lequel elles se déroulent, ce qui peut se traduire par une approche globale pouvant être résumée par la combinaison suivante de trois éléments : outils / agents / systèmes (Baron et Bruillard, 2000). Cette approche nous permet d’analyser les ressources et leurs transformations tout en tenant compte des acteurs, de leurs actions et de leurs discours, des instruments (outils), de leur nature et des modes d’usage repérés, et du système éducatif – en tant que système – de ses composants et de son mode de fonctionnement, en se focalisant prioritairement sur les acteurs que sont les enseignants. Nous mobilisons également les recherches sur les modes de gestion personnels de l’information (Personal Information Management, PIM), en particulier les travaux de Diekema et Olsen (2012, 2014) sur les enseignants, et les travaux de Glushko (2013), qui développe le concept de « système d’organisation » afin de mieux comprendre la logique des classifications, les catégories et les normes qui structurent notre environnement, physique comme numérique.

Messaoui, A. (2020). Développement de l’expertise documentaire des professeurs dans des situations de mutation de leur enseignement : Le cas de professeurs de mathématiques et d’anglais [Thèse de doctorat, ENS de Lyon]. http://www.theses.fr/2019LYSEN052

Les transformations de l’environnement informationnel changent le rapport des enseignants aux ressources. Elles impliquent le développement de nouvelles connaissances informationnelles, médiatiques et numériques, nécessaires à l’exercice de leur activité professionnelle. Cependant, leur formation prend peu en compte ces connaissances. La thèse a pour objectif d’identifier ces connaissances, telles qu’elles sont développées par les enseignants. Elle se situe au croisement de plusieurs champs : l’approche documentaire du didactique, la conceptualisation dans l’action ainsi que les pratiques informationnelles. Elle vise la construction d’un modèle de ce qui sera dénommé l’expertise documentaire des enseignants, basé sur l’identification des schèmes d’action et de schèmes d’usage documentaire. Cette modélisation s’appuie sur trois études de cas : deux enseignantes en anglais et une en mathématiques, toutes les trois suivies pendant deux ans, ayant chacune à faire face à une mutation de leur environnement informationnel. La méthodologie est basée sur les principes de l’investigation réflexive, à partir desquels un dispositif d’auto-captation du travail documentaire a été conçu. Trois questions de recherche sont considérées : quelles sont les composantes de l’expertise documentaire mises en oeuvre dans le travail documentaire des enseignants ? Quelles sont les situations du travail documentaire qui favorisent son développement ? Quelle est l’influence de la discipline enseignée ? Un modèle d’expertise documentaire est proposé, structuré par des connaissances(épistémiques, didactiques, pédagogiques) sensibles à la discipline enseignée, et d’autres plus génériques (informationnelles et technologiques). Il ressort de cette étude que les situations de mutation accélèrent le développement de l’expertise documentaire ainsi définie.

Nyebe Atangana, S. (2015). Effets des usages des ordinateurs XO sur les pratiques pédagogiques a l’école primaire au Cameroun : Cas de l’école publique d’application d’Angale [Thèse de doctorat, CY Cergy Paris]. http://www. theses.fr/s144564

Les usages des ordinateurs sont effectifs dans les écoles primaires au Cameroun depuis deux décennies environ. Ces usages se limitent dans la majeure partie des cas à l’initiation à l’outil à travers le cours d’informatique ou des technologies éducatives mais surtout à la gestion administrative. Toutefois, dans plusieurs écoles primaires réparties dans six des dix régions que compte le pays, les ordinateurs ont dépassé le stade de la salle informatique ou de la direction pour se retrouver dans les salles de classe, à travers la modalité de la classe mobile.

La présente recherche s’intéresse à l’analyse l’activité enseignante au niveau deux et au niveau trois, respectivement dans les classes de CE2 et CM2.  Il s’est agi d’identifier et  comprendre à travers l’analyse de l’activité réelle, comment les usages pédagogiques du XO font évoluer l’activité des sujets en situation,  pour quelles valeurs ajoutées? L’analyse des données permet de se rendre compte de ce qu’une réelle dynamique du travail collaboratif s’est mise en place de manière naturelle avec l’intégration des XO dans les pratiques pédagogiques. De plus, le recours aux artefacts technologiques dans le cadre de cette activité enseignante améliore positivement les dimensions telles que: la scénarisation, la conception des ressources ou les modalités d’exécution des tâches.

Ondoua, T. (2019). Déploiement des ordinateurs XO et démarche du travail documentaire au sein d’une communauté d’enseignants de l’école d’Angalé au Cameroun [Thèse de doctorat, Cergy-Pontoise]. http://www.theses.fr/2019CERG1005

Notre thèse porte sur les mécanismes de résolution des tensions induites par l’arrivée des ordinateurs XO dans leurs écoles, par les enseignants du Projet pilote pour l’amélioration de la qualité de l’éducation de base (PAQUEB) au Cameroun. Cette étude analyse, de manière systémique, le processus d’émergence d’une communauté de pratique à l’école d’application d’Angalé et le déroulement des genèses instrumentales et documentaires dans cette communauté. Elle met aussi en exergue les évolutions dans les pratiques professionnelles dans un contexte de formation continue singulière, orientée vers la résolution de problèmes endogènes, dans un écosystème scolaire. L’analyse de l’activité de production de ressources pédagogiques numériques dans un contexte communautaire, par des membres qui n’ont pas réellement les compétences requises dans le domaine de l’utilisation des ordinateurs XO en classe, est une opération complexe.

Ouattara, A. G. (2018). Contribution à l’analyse de la formation institutionnelle des agents pastoraux catholiques à l’heure d’internet en France et en Côte d’Ivoire [Thèse de doctorat, Sorbonne Paris Cité]. http://www.theses.fr/2018USPCB150

L’heure Internet telle que déployée depuis les années de la vulgarisation du Web a favorisé bien des mutations sociales. Le domaine religieux dont le catholicisme, une entité particulière au sein des sociétés séculières française et ivoirienne s’en trouve quelque peu influencé. À cheval entre le système éducatif légiféré par l’éducation nationale et l’enseignement supérieur, les cadres de formation catholique homologués par l’État s’alignent systématiquement sur les plans stratégiques nationaux relatifs aux TIC. Il convient alors de questionner les systèmes de formation qui lui sont propres afin d’analyser de quelle manière les TIC, le numérique, Internet ou autres sont perçus et intégrés dans les institutions de formation des agents pastoraux catholiques. Cette thèse se fixe l’objectif de poser une réflexion sur la place des TIC dont Internet dans les séminaires, noviciats, scolasticats et communautés plurivocationnelles, ces instituts dédiés à la formation des prêtres, religieux-religieuses et laïcs engagés catholiques. Les données méthodologiques se sont principalement appuyées sur l’analyse des publications et des actions pontificales, l’analyse des positions des conférences épiscopales françaises et ivoiriennes, d’entretiens passés auprès de responsables ecclésiastiques des deux pays, d’une netnographie de certains sites ecclésiaux. Les résultats révèlent une Église ancrée dans son temps ayant un discours favorable aux « médias sociaux » et une présence effective sur Internet. Aussi les maisons de formations ont-elles le quitus pour déployer les TIC dans leurs programmes mais la réalité sur le terrain s’avère marquée par une forte ambivalence entre l’acceptation et la prudence. L’informatique, un thème central dans le champ des technologies éducatives est une question prépondérante qui interroge les premiers apprentissages, sa place dans les programmes et les modalités de formation des agents pastoraux en responsabilité et en formation.

Ouattara, B. (2019). Quels effets pour les scénarios pédagogiques s’appuyant sur les technologies de l’information et de la communication ?  : Cas de la formation à distance pour l’obtention du certificat de compétences en informatique et Internet de l’Université Ouaga II (Burkina Faso) [Thèse de doctorat, Cergy-Pontoise]. http://www.theses.fr/2019CERG1001

Dans le but de mesurer l’apport du scénario pédagogique au cours de la formation à distance pour l’obtention du certificat de compétences en informatique et Internet de l’Université Ouaga II, nous avons choisi d’observer les effets des modalités d’intervention tutorale proactive ou réactive et l’influence de la taille des équipes restreintes ou étendues sur la performance et la participation des apprenants. Les résultats de l’analyse des données nous permettent de constater un effet significatif de la modalité réactive sur la performance mesurée par le gain relatif d’apprentissage et conduit. Cela signifie que dans les circonstances de notre étude, la modalité réactive conduit à des résultats supérieurs à ceux associés à la modalité proactive. Par ailleurs, cette recherche révèle que la taille étendue de l’équipe a un effet significatif sur la participation mesurée par le nombre de messages au forum. Ainsi, nos résultats montrent que les apprenants évoluant dans les équipes étendues produisent en moyenne plus de messages que leurs pairs des équipes réduites.

Pauty, C. (2020). Analyse systémique du processus d’appropriation des cultures numériques. Le cas de l’opération Ordival [Thèse de doctorat, Université de Paris]. http://www.theses.fr/s176724

Pas de résumé disponible.

Perret, C. (2020). Approche didactique de l’influence du numérique sur la formation des métiers artisanaux. Le cas du métier d’ébéniste [Thèse de doctorat, Aix-Marseille]. http://www.theses.fr/s169905

Pas de résumé disponible.

Quéré, N. (2019). Numérique et genèses documentaires : Études de collectifs de professeurs d’anglais producteurs de ressources [Thèse de doctorat, Brest]. http://www.theses.fr/2019BRES0068

Dans notre thèse, nous étudions le travail collectif enseignant en langues et ses conséquences pour les collectifs et les individus, en particulier en ce qui concerne la conception et les usages de ressources numériques. Pour ce faire, nous analysons l’activité de trois collectifs de l’académie de Rennes en mobilisant la théorie de l’approche documentaire du didactique et celle des communautés de pratique. Nous précisons, dans un premier temps, la documentation communautaire, en proposant une description du système de ressources collectif, avant d’expliciter les connaissances communautaires identifiées durant le travail de conception. Dans un second temps, nous décrivons les effets de l’intégration de cette/ces ressources, collectivement conçue(s), dans la pratique de certains enseignants. Pour cela, nous nous appuyons sur l’analyse d’épisodes-clés permettant la mise au jour de genèses documentaires en cours. Notre travail introduit une schématisation du système de ressources communautaire représenté sous un double niveau de description incluant notamment la définition de blocs de ressources collectifs situés. Enfin, nous proposons une description des schèmes développés par des enseignants suivis individuellement, en articulant le tableau-document et le concept de design capacity.

Renaud, J. (2020). Processus de conception d’un outil didactique d’enseignement de la lecture documentaire numérique au cycle 3 [Thèse de doctorat, Clermont Auvergne]. http://www.theses.fr/s193341

Pas de résumé disponible.

Roumy-Akué, M. (2019). Dynamique de veille des enseignants en design à l’échelle individuelle et collective pour la réactualisation des ressources au service de la conception [Thèse de doctorat, Université de Paris]. http://www.theses.fr/s228442

Pas de résumé disponible.

Schaming, C. (2019). L’Espace Numérique de Travail : Outil de suivi de l’élève et/ou dispositif de médiatisation de la relation Ecole/Famille [Thèse de doctorat, Strasbourg]. http://www.theses.fr/s78982

Pas de résumé disponible.

Tucker, A. (2020). Apprendre à Collaborer : L’influence des espaces physiques-numériques de travail sur le développement des compétences collaboratives [Thèse de doctorat, Lille 3]. http://www.theses.fr/s197002

Cette recherche vise à investiguer les méthodes de travail et d’apprentissage collaborative dans la sphère éducative. Quelles sont les compétences associées à la collaboration ? Comment sont-elles acquises ? Comment les technologies qui ont à la fois une nature physique et numérique influencent-t-elles ces processus ? La capacité d’un individu à travailler collaborativement est au cœur des intérêts institutionnels aujourd’hui, marqué notamment par un discours sur les pratiques collaboratives facilités par des technologies adaptés. A cette fin, nous étudions comment trois formes différentes d’espaces physiques-numérique de travail influencent la collaboration lorsque les élèves travaillent en groupe. Cela inclut les tables et tableaux tactiles multi-utilisateur, ainsi que les tablettes en différentes combinaisons. Nous proposons un modèle de la collaboration et d’évaluation des compétences collaboratives. Nous proposons d’un état de l’art sur la collaboration instrumentée, la collaboration en tant que compétences et les espaces physiques-numériques de travail. Nous présentons ensuite notre protocole de recherche mobilisant 45 élèves ingénieur travaillant sur des cas d’études dans le contexte d’un cours universitaire. Nous proposons un modèle de collaboration que nous mobilisons ainsi qu’un référentiel de compétence pour évaluer l’engagement et les impacts de certains comportements selon 5 compétences clés. Nos résultats montrent que la forme de l’espace physique-numériques où travail le groupe a une influence sur les modes d’interactions mobilisés par les élèves pendant leur travail ainsi que sur l’activation de certaines compétences. Notamment, les espaces de travail qui intègrent un espace individuel et collectif semblent avoir une influence positive sur les modes d’interaction et d’activation des compétences lié à la participation et à l’engagement, la communication et le partage de temps de parole.

Zablot, S. (2020). Analyse des curriculas et des activités de formation en Maintenance des véhicules : Le cas des ressources numériques en baccalauréat professionnel [Thèse de doctorat, Université de Paris]. http://www.theses.fr/s176815

Ce travail de thèse vise à interroger l’existence d’une adéquation entre formation et emploi dans le secteur du commerce et de la réparation automobile et plus précisément en ce qui concerne la formation au diagnostic et à la maintenance des véhicules. A partir de l’analyse des utilisations de ressources chez les enseignants et les formateurs en charge du baccalauréat professionnel, il s’agissait de répondre à la question suivante : comment est organisée la formation du baccalauréat professionnel en maintenance des véhicules en ce qui concerne le diagnostic et la réparation des véhicules ? Une partie de notre travail a été consacrée à l’analyse du « curriculum formel » c’est-à-dire au cadre réglementaire du programme de formation. Dans un deuxième temps, nous avons analysé les pratiques d’enseignants et de formateurs chargés d’enseigner cette spécialité aux élèves. A cette fin, nous avons mené des entretiens semi-directifs auprès d’enseignants et de formateurs dans trois établissements : deux lycées professionnels et un centre de formation d’apprentis. Des observations ont également été faites dans les salles de classe à des rythmes plus ou moins réguliers, en fonction de la disponibilité des enseignants et des tarifs scolaires (stages, périodes en entreprise). Nos résultats montrent que le curriculum formel est plutôt centré sur l’apprentissage des opérations de maintenance sur des systèmes mécaniques. La partie dédiée au diagnostic sur des systèmes embarqués intervient à la fin de la formation du baccalauréat professionnel et le niveau de connaissances et d’autonomie attendus est moins élevé que pour les opérations de la maintenance. De leur côté, les enseignants, comme les formateurs suivent généralement les exigences officielles. Ainsi, leur enseignement est davantage axé sur l’exécution de tâches de maintenance et l’enseignement du diagnostic sur les systèmes embarqués est proposé plutôt à partir de la dernière année, sur une courte période. Cette recherche montre qu’il n’existe pas de réelle adéquation entre la formation et l’emploi dans la mesure où le diplôme du baccalauréat professionnel de ce secteur permet de préparer à un métier où le CAP est également reconnu, posant la question de la distinction réelle de ces deux diplômes sur le marché de l’emploi.

1 thought on “Sélection de thèses de doctorat récentes sur le numérique en éducation”

Leave a Reply